Historique des Récompenses Sportives à Nivelles

Introduction

Un tout petit mot d’introduction avant de rappeler succinctement les différents points marquants des 54 ans d’existence du Jury du Mérite Sportif de la ville de Nivelles.

Reprenons quelques phrases d’un chroniqueur local publiées dans Le Soir du 20 / 06 / 1987.
« ..le jury nivellois est-il réellement compétent, c’est-à-dire s’il se compose de sportifs accomplis et en activité sur les terrains et/ou aux abords, ou s’il s’agit d’une brochette constituée par relations amicales qui se retrouvent au début de mois de juin » ( à cette époque) » de chaque année pour consciencieusement examiner les candidatures rentrées vaille que vaille par les clubs ? »
« Nous apportons un élément de réponse. Ce jury se compose de 12 personnes. L’âge moyen est de 59 ans, le cadet en a 49, l’aîné 75. Sa maturité est donc incontestée. Il serait malvenu de leur adresser le moindre reproche. Il leur a été demandé de figurer dans le « douze » idéal, ils ont accepté. Ils se plient au règlement qui ne leur impose nullement de faire preuve d’assiduité aux compétitions sportives de l’année » J.V.D.

Il faut préciser, en premier lieu, que les candidatures aux récompenses sportives sont présentées par les clubs eux mêmes, clubs qui ont été contactés par lettre adressée par l’Echevin des sports bien avant la réunion du Jury. En outre, tous les membres du Jury peuvent présenter une (des) candidature(s) justifiée(s). De plus, depuis l'année 2011, les citoyens nivellois sont contactés directement par le biais d'Internet et des réseaux sociaux pour soumettre des candidatures. Il est vrai qu'il ne faut pas nécessairement faire partie d'un club sportif nivellois, ni même d'un club sportif, pour pouvoir prétendre au Mérite sportif ...
Les choix des nominés se fait après étude des dossiers, discussion et vote en âme et conscience.

Les Membres du Jury sont d’anciens sportifs dans des disciplines de préférence différentes, ils ne peuvent pas être actifs dans un club sportif (au titre d'administrateur ou de dirigeant) ni dans le monde politique (mandataire public) et doivent s’abstenir autant que possible de montrer leur tendance pour l’un ou l’autre club nivellois.
Douze personnes siègent au Jury du Mérite Sportif Nivellois. En cas de démission de l'un des membres, le Jury co-opte un nouveau membre.

Le Jury du Mérite Sportif Nivellois fonctionne au profit de l'autorité communale. L'Echevin des sports est l'intermédiaire attitré. L'Echevin des sports supervise la cérémonie de remise des prix.

Voilà en quelques mots le fonctionnement du Comité du Mérite Sportif qui, pour beaucoup, est assez flou.

Le but de ce document est de retracer dans ses grandes lignes l’histoire des récompenses sportives de la ville de Nivelles.

En date du 25 février 1963 ...

En date du 25 février 1963, sous l’impulsion de l’Echevin des Sports de la ville, Monsieur Albert VANDER HEGGEN et sous le maïorat de Monsieur Jules BARY, le Collège Echevinal décide la création d’une récompense sportive pour les athlètes méritants de la ville :
« Le Mérite Sportif ».

Dès ce moment un jury est mis en place et est composé de :
Monsieur VAN DER HEGGEN Albert , Echevin des sports
Monsieur MICHEL Richard , Secrétaire du syndicat d’Initiative de la ville.
Monsieur BEAUDUIN Maurice, Président
Messieurs JACQUEMIN Georges, MARI René, NAVEAU Victor
PANIER Émile, SPRINGAL Louis.(Membres) ( Annexe I )
Le Mérite est remis une fois l’an, sans obligation de le décerner si aucune performance exceptionnelle n’est réalisée.
Cette même année, 21 clubs sont contactés.
La première récompense est remise au Club d’Athlétisme du Brabant Wallon (CABW) le dimanche 19 mai 1963 en la salle des mariages de l’hôtel de ville.

Le 31 décembre 1963, l’Echevin des Sports suggère à 4 journalistes de Nivelles ( La Cité, La Dernière Heure, Le Peuple et Le Soir) de créer un comité dont l’objectif est de désigner chaque mois un sportif méritant :
« La Plaquette de l’Effort Sportif »
Le Comité est composé de :
Monsieur VAN DER HEGGEN président, entouré de journalistes locaux,
Messieurs CHAUFOUREAU Lucien, DUFOND René, DUPONT Marcel
VAN BENEDEN Jean:
Le secrétaire est Monsieur MICHEL Richard

La récompense est attribuée chaque mois, cependant sans obligation si aucun athlète ne la mérite.
La cérémonie de remise des trophées s’est déroulée le 03 mai 1964 à l’hôtel de ville.
Les nominés ont été DUBOIS Jean pour le Mérite et pour les plaquettes : COUTELLIER Jacques (janvier), MARCHAND Oswald (février) et Melle GREGOIRE Elisabeth (mars).
A cette même occasion, la médaille de la ville est remise à titre posthume à Gaston FAUCONNIER membre du Comité des Sports.

La reconnaissance officielle des résultats de nos Athlètes méritants était sur les voies.

Le dimanche 5 mai 1965, en la salle des mariages et en présence du Bourgmestre , Monsieur BARY qu’une extinction de voix réduisait au silence, furent remises, par le Président du Jury du Mérite Monsieur BEAUDUIN, les récompenses de l’année sportive 1964 - 1965 tant pour le Mérite que pour les plaquettes des Efforts.
Mérite : WIEME Jean
Plaquette de l’Effort : (11personnes ( Annexe II )
De plus, le Président rend aussi hommage à Pol LEJEUNE, vice-président du Pingouin Hockey Club, et remet à titre posthume à son fils, la médaille de la ville.
A cette occasion les challenges inter-scolaires sont aussi distribués
Au Collège Ste Gertrude pour le football
A l’Ecole Normale pour le basket et le volley ball
Ces compétitions inter-scolaires seront proclamées jusqu’en 1989.

Le 14 juin 1966 ...

Le 14 juin 1966, au même endroit et dans une ambiance certaine, la récompense suprême et 10 Plaquettes sont décernées. ( La liste devenant trop importante, se référer à l’Annexe II)

Durant l’année 1967, Monsieur JACQUEMIN quitte sa fonction au sein du comité du Mérite.
De plus, après le décès de Monsieur CHAUFOUREAU, un flottement se ressent au niveau du comité des Efforts.
Si la cérémonie officielle a bien lieu le 24 / 06 / 1967 avec la remise du Mérite à l’équipe de balle pelote, seules sont distribuées 4 plaquettes et une médaille à titre posthume à Monsieur CHAUFOUREAU.

En juin 1968, le Mérite et 3 Efforts, seulement, sont proposés.

Durant l’année 1968 – 1969 vu le décès de Mr CHAUFOUREAU et comme certains des 3 journalistes restants n’avaient plus la possibilité de publier dans leur journal respectif, ce jury est dissous et l’Effort sportif est repris par le comité du Mérite.
Monsieur DUPONT M. rejoint ce comité
A partir de cette date le secrétariat est assuré par J. COUTELLIER .
Le dimanche 01 / 06 / 1969, une médaille est donnée à titre posthume à Monsieur BOUQUIAU A. Il y eut, outre le Mérite, 10 Efforts et la plaquette de champion de Belgique à Mr DAUNE B.

S’il n’y a plus de modification au niveau des membres du jury, ce n’est pas pour autant que la délibération pour l’attribution du Mérite est facile. En effet, à la réunion pour le choix des candidats, un vote secret est demandé qui révèle un résultat ex æquo pour deux futurs nominés.
Après de longues discussions, un accord à la Belge (déjà à ce moment) est trouvé.
Il y eut 1 Mérite, 3 Efforts et 2 médailles de la ville (sur 9 candidats présentés) à la proclamation du 21 / 06 / 1970.

Le dimanche 06 / 06 / 1971, le nombre de promus diminue,2 Efforts et 1 prix spécial, mais le choix du Mérite est encore tumultueux : c’est le CABW qui l’emporte. Il reçoit un nouveau trophée, tandis que l’ancien est remis à titre de reconnaissance de son dévouement pour le sport et à titre définitif à Mr VANDER HEGGEN, Echevin des Sports.

Le 09 / 04 / 1972 toujours en la salle des mariages à 11 H., sont distribués le Mérite, 8 Efforts et une médaille, à titre posthume, à Michelle JADOUL.

Le 17 / 06 / 1973, de nombreux prix spéciaux sont donnés en cette année en plus du Mérite et des 8 Efforts.
En effet, 2 récompenses, à titre posthume sont attribuées à des membres du Comité Mr MARI R. et NAVEAU V., ainsi qu’un prix spécial à la Société des Archers de Nivelles devenue Royale et 15 médailles de fidélité au sport. ( Etait-ce une année électorale ?)
Monsieur GOFFAUX Pol et THEYS Auguste entrent dans le Comité.

Après la débauche de récompenses de 1973, 5 candidats seulement sont retenus le 23/06/1974 : 1 Mérite, 3 Efforts et 1 médaille de la ville.

Le 01 / 06 / 1975, le Mérite n’est pas attribué mais 5 Efforts et 1 médaille d’honneur récompensent les meilleurs sportifs de l’année.

Le 13 juin 1976 ...

Le 13 juin 1976, pour la 1ère fois, une athlète moins valide obtient le Mérite. 2 Efforts sont aussi remis.

En 1977, Monsieur CISELET devient Echevin des Sports. Cette année, aucun sportif n’est honoré. Est-ce un oubli de sa part ou une autre cause ?

L’année suivante, les bonnes habitudes reprennent et le 18 / 06 / 1978, le Mérite et 5 Efforts sont distribués.
Monsieur GOFFAUX Pol est remplacé par Monsieur André DOYEN
Le comité du Jury du Mérite est composé de Monsieur BEAUDUIN Maurice, Président, du
Secrétaire COUTELLIER Jacques, des membres Messieurs DOYEN André, DUPONT Marcel, PANIER Emile, SPRINGAL Louis, THEYS Auguste.

Le 24 / 06 / 1979, Monsieur MOLDEREZ devient Echevin des Sports, le Mérite et 3 Efforts
sont octroyés.

Durant les années 1980 à 1990, il y eut quelques modifications importantes :
La première est la création, afin de mettre en valeur le travail des jeunes, de l’ESPOIR sportif.
La deuxième consiste à voir se succéder durant cette période 3 Echevins des sports, Messieurs MOLDEREZ J., MANQUOY W. et BORIN A..
La troisième se situe au niveau du comité. En effet durant ces 10 ans, tous les membres fondateurs (6) vont être remplacés par de nouveaux dont 3 quittent assez rapidement(*). Le Jury comptera dorénavant 11 personnes.
Mesdames QUINOT Christiane, REIS Hélène (*), THEYS Claudine, VINCLAIRE Marie Ange, Messieurs ANCIAUX Jacques, ANTOINE Napoléon, BRAIBANT Roger, DEDOYARD Eugène, DELA FONTAINE Vic (*), DELCOURT Claude, DUBUC Paul, LARDINOIS Michel (*), et VAN BENEDEN Jean.
Monsieur DUPONT M. succède, en 1980, à Monsieur BEAUDUIN à la présidence puis cède sa place provisoirement, en 1982, et définitivement pour des raisons de santé, en 1985, à Monsieur DEDOYARD E.

De plus l’année 1990 est une année charnière.
Vu le succès grandissant que remporte la cérémonie de remise des récompenses et l’exiguïté de la salle des mariages, l’organisation de cette fête est prise en charge par Monsieur Michel Goffaut qui devient Conseiller Technique du Comité.
Son arrivée est directement efficace et la remise se fait en 1990 dans la salle du Waux Hall avec la participation de sportifs de haut niveau et d’animateurs.

Un des points qui a toujours posé, et pose encore problème au Jury, est la date de la remise des récompenses. En effet, aucune ne semble valable étant donné que les différents sports n’ont pas des périodes identiques d’activités. Le premier changement, la cérémonie passe du mois d’avril à juin en 1976 et se retrouve en fin d’année, en 1990.
De plus, point important aussi, à partir de cette même date un nouveau prix est décerné, le prix de la Presse.
Au terme de ces 10 ans disparaît la proclamation des résultats des challenges inter-scolaires.

Le 15 juin 1980 ...

La succession de ces événements année par année s’établit comme suit :
Le 15 / 06 / 1980, à la remise des trophées, il faut compter : le Mérite, 2 Efforts et 2 médailles. Vu la démission de Monsieur BEAUDUIN M., remplacé par E. DEDOYARD, Monsieur DUPONT M. nouveau président, prononce le discours.
Le Secrétaire est J. COUTELLIER, les membres sont Messieurs DEDOYARD Eugène, DOYEN André, LARDINOIS Michel, PANIER Emile, SPRINGAL Louis, THEYS Auguste. (Nouveaux)
En cette année la décision est prise de ne plus réserver l’Effort uniquement à des sportifs individuels mais aussi à des équipes.

Le 28 / 06 / 1981, vu la valeur des résultats, le Mérite n’est pas attribué, par contre, sont distribués, 5 Efforts et une médaille d’honneur.

Le 20 / 06 / 82, le président Mr DUPONT étant absent pour raison de santé, le discours est prononcé par le président (A.I.) Mr. DEDOYARD. Deux équipes et 5 athlètes sont appelés.

Le 26 / 06 / 83 : les faits importants de l’année sont :
L’Echevin des Sports Mr MANQUOY Willy remplace Mr MOLDEREZ. Mr PANIER Emile et SPRINGAL Louis sont remplacés par Mr ANTOINE Napoléon, DELCOURT Claude et Madame REIS Hélène. Le Mérite n’est pas attribué mais, par contre, il y a 11 Efforts et 4 Prix de l’Echevin décernés à des professeurs d’Education Physique d’écoles de Nivelles.

24 / 06 / 1984, année faste avec la remise du Mérite, de 8 Efforts et 6 prix de l’Echevin.
Le Comité s’étoffe avec les nominations de Mme QUINOT C. et Mrs DELA FONTAINE V, DUBUC P, et VAN BENEDEN J. ( ce dernier avait été membre du comité des journalistes pour la Plaquette des Efforts). Le Comité compte désormais 11 Membres.

Monsieur M. DUPONT, ayant quitté le Comité, n’a pu avoir la joie et l’honneur de remettre en ce 23 / 06 / 85, le Mérite au club qu’il avait fondé et tenu à bout de bras durant des années : le C.A.B.W. Le Mérite, les 9 Efforts et les 4 prix de l’Echevin ont été présentés par le nouveau Président.

A la cérémonie du 22 / 06 / 86 : 9 personnes ont été nominées ( le Mérite et 8 Efforts).

Durant l’année 1987, quelques événements nouveaux sont dignes d’être signalés. D’une part, Monsieur André DOYEN nous a définitivement quittés. Co-fondateur du club de hockey , membre très actif au sein du Jury, il s’est toujours dépensé pour le sport à Nivelles.
Le deuxième point est la création par le jury d’une distinction devant récompenser les jeunes: L’ESPOIR sportif. Il y eut donc à la remise des trophées 1 Mérite, 9 Efforts et 5 Espoirs.

La cérémonie attire de plus en plus de monde ; sportifs, parents, amis sont présents et la salle des mariages devient vraiment exiguë le 12 / 06 / 88 pour écouter le nom des lauréats.
Les résultats de l’année sont encore d’un bon niveau et 11 récompenses sont distribuées : (le Mérite, 5 Efforts et 5 Espoirs).

En 1989 Monsieur A. BORIN devient Echevin des Sports. Aucune autre modification n’est relevée à la cérémonie du 25 / 06 / 89 mais par contre le nombre de trophées ré-augmente, il y en a 14 avec de plus en plus d’Espoirs (7).

L'année 1990 est un tournant ...

L’année 1990 est un tournant, le comité est au complet depuis 1984 avec ses 11 membres et va rester quasi stable durant les années futures. Monsieur l’Echevin cède la responsabilité de l’organisation de la fête à Monsieur Jacques ROMAIN suppléé par Monsieur Michel GOFFAUT, Conseiller Technique.
Les effets ne se font pas attendre, avec les Membres du Comité des Sports, Michel GOFFAUT fait de la remise une fête grandiose, au Waux Hall.

Le lundi 31 / 12 / 1990 Michel Lecomte (RTBF) anime la soirée, les frères Saive réalisent une
démonstration de tennis de table et les Yankees y donnent une « note » complémentaire.
Etaient aussi présents M. Dewolf (foot), M. Dernies (cyclisme), G. Heylens (foot), K.Trotter (basket), D. Theys (automobilisme).
Cette soirée a rassemblé plus de 600 personnes qui ont applaudi les 16 nominés.
Dans les prix spéciaux, en plus de celui de l’Echevin, vient s’ajouter celui de la Presse présenté par Jean Vandendries.

De 1991 à 2000, il n’y eut que deux remplacements de membres dans le comité, en 1994 et 1997.
Si, en ce domaine, cette période a été plus calme, il n’en est pas de même concernant le travail à fournir par les membres.
Chaque année la tâche devient de plus en plus ardue vu le nombre de clubs qui répondent, la quantité de candidatures proposées et enfin vu les beaux résultats obtenus.
Il serait malvenu de se plaindre, c’est que le sport à Nivelles se porte bien.

Il importe de signaler que le comité a aussi la tâche de désigner les personnes pour les prix de l’Echevin, avec son accord vu qu’il est présent à la réunion, du Tourisme (1993) , du Shopping (1993), des Ministres Mr FLAHAUT (1998) et Mr MICHEL (2002).Durant cette période, le Mérite fut remis chaque année avec une augmentation très importante du nombre d’Efforts et d’Espoirs.
Cette tendance provoqua quelques tensions au sein du comité surtout dues au fait de la diminution de la valeur de la récompense.
Enfin un dernier élément, à partir de 1993, en plus d’une coupe, chaque athlète nominé reçoit un diplôme tant pour le Mérite que pour les Efforts et les Espoirs.

Le 02 / 12 / 1991, toujours au Waux Hall, avec Michel Lecomte, la soirée se déroule pour le mieux avec la remise de 26 Trophées ainsi que les prix de l’Echevin et de la Presse.
A l’affiche : magie, escrime, jazz, et un amusant piège tendu à M. Lecomte par les sœurs jumelles, Dethier. Elles ont interverti leur rôle, semant la confusion chez le présentateur qui n’y a vu que du feu sur le moment mais qui n’y perdit pas au change vu qu’il a pu embrasser 2 sœurs pour le « prix » d’une.
Témoins à cet événement Messieurs Wilmots (foot) , Walem (foot), Trotter (basket) , et Gaston Reiff (athlétisme) en plus des 600 spectateurs.

Le 30 / 11 / 1992 en la présence de M. Wilmots, B. Crasson et Ph. Albert (foot) et l’accompa-gnement musical de l’orchestre de J. Gondry, M. Lecomte dut affronter B. Crasson en démonstration de tennis de table. Ph. Lafontaine ajouta la note culturelle à la soirée durant laquelle 17 récompenses et 2 prix spéciaux furent distribués.

Pour l'année 1993 ...

Pour l’année 1993, le nombre d’une part de clubs demandeurs (18) et d’autre part des cas à traiter (76) augmente. Le 03 / 12 / 1993, 19 nominés et 6 prix spéciaux montent sur la scène. Thierry De Bock (RTBF), un Nivellois, remplace au pied levé M. Lecomte et il s’en tire à merveille.

Les personnalités sportives présentes étaient Letroye J.(balle pelote), Anciaux J., Longfils E.,
Lambert Willy (foot), Monseur R.(athlétisme). L’animation musicale était assurée par le Phoenix Band.
Monsieur le Ministre Thomas était aussi de la soirée.

Le 28 / 11 / 1994, les ballets de Modern Jazz Jaryen animent la soirée durant laquelle 21 récompenses sont remises ainsi que 4 prix spéciaux en présence de Michel Dernies (cyclisme).

Le record est battu, le 27 / 11 / 1995, 30 personnes ou équipes et 3 prix spéciaux sont appelés non plus sur les planches du Waux Hall mais à la salle Omnisports. Le Mérite est remis par Monsieur le Ministre FLAHAUT. En plus des démonstrations de Jazz Dance et de patins en ligne, de la représentation de Gasoul, et en présence de R. Laboureur (RTBF), Eric Struelens (basket) et Philippe Vande Walle (foot), le club de Judo remet un Kimono à Djan Djote.
Cette même année il faut signaler l’entrée de J. CRISPIN dans le Comité.

Pour la deuxième fois, la salle omnisports accueille le 25 / 11 / 96 les sportifs devant plus de 600 personnes. La fête est rehaussée par la participation de P. Rapsat et la présence de I. Berghmans (judo) et de F Peiremans (foot). Après des démonstrations du groupe Jazz Dance et du club de gymnastique, La Nivelloise, M. Lecomte présente les 30 lauréats et les 4 prix spéciaux.

Des représentants du judo belge , M. Lomba, H. Van Barneveld et C. Taymans ainsi que F. Peiremans (foot) et Y. Gervy (natation) sont présents à la soirée de remise des 24 nominés et des 4 prix spéciaux dont un nouveau, celui du Ministre de la Fonction Publique Monsieur FLAHAUT.
Il y eu aussi ce 24 / 11 / 1997 des démonstrations du club de gymnastique La Nivelloise, du club de Fitness et une imitation de Momo.

Durant l’année 1998, A. SCALAIS fait son entrée au Comité. Le présentateur attitré est toujours fidèle au poste pour appeler les 32 candidats et les 5 prix spéciaux le 23 / 11 / 1998.
Participaient à la cérémonie durant laquelle il y eut des démonstrations de courses de haies et de sauts à la perche, Guy Hellers (foot), Jonathan N’Senga (athlétisme) et Gabriel Gonzales entraîneur national de tennis.

En la dernière cérémonie de ce millénaire , le 29 / 11 / 1999, rehaussée par la présence du Ministre FORET, de P. Rapsat ainsi que des sportifs Y. Gervy (natation), Ph. Vande Walle (foot) et de l’entraîneur de foot R. Waseige, une entorse au règlement est proposée. En effet, vu les résultats de 2 de nos athlètes tout aussi méritants l’un que l’autre le Mérite est donné simultanément à un perchiste et à un nageur. 31 autres récompenses sont distribuées.
Ce même jour, M. Lecomte est consacré citoyen d’honneur de la ville.

Le 31 novembre 2003 ...

Plus sobre que celles des années précédentes, la soirée du 13 / 11 / 2000 a vu remettre les 27 récompenses pour les performances de 1999-2000 avec en partie culturelle, l’humoriste Pépé.

Vu la pléthore de trophées, le jury s’est penché sur le problème et a décidé de modifier le règlement (Annexe III). Après de nombreuses propositions et discussions, il a été décidé qu’il y aurait pour les Efforts comme pour les Espoirs 6 retenus dans chaque catégorie avec une distinction entre individuel et collectif.

Cette décision ne facilitera certes pas la tâche du comité qui depuis une dizaine d’années reçoit des demandes de plus de vingt clubs différents, proposant entre 75 et 100 candidatures ce qui équivaut entre 200 et 250 pages ( fiches, résultats, articles, documents) à analyser, étudier avant d’en délibérer à la réunion de désignation.

Le 03 / 12 / 01 la remise a lieu à la salle omnisports, avec comme présentateurs Mrs Lecomte et Thirion (TVCOM), la participation du prestidigitateur Douk Spencer et l’orchestre de J. Gondry.
UN Mérite, cinq Efforts, 6 Espoirs, et 5 prix spéciaux sont distribués en présence du Ministre A. FLAHAUT (assidu depuis 1995), de Walter Baseggio (foot) et de Tony Marion (basket).

Durant l’année 2002, Mr C. PIRET a remplacé Mr P. DUBUC démissionnaire.
De nombreux anciens athlètes rehaussent de leur présence la soirée du 03 / 12 / 02, entre autres les cyclistes P. Cérami, F. Bracke et M. Dernies.
La présentation était assurée par M. Lecomte avec la participation de M. Delire et R. Benkens (RTBF) ainsi que V. Hocq, pour les clips et les interventions humoristiques.
Monsieur J. Gondry était aussi présent avec son orchestre.

En mai 2011 ...

Le Président Eugène Dedoyard se retire. Il a largement contribué à faire du Mérite Sportif Nivellois une véritable institution. Son successeur, Olivier Bleret, connaît parfaitement le monde du sport à Nivelles et assure qu'il fera le maximum pour récolter ce qui a été semé par Eugène.

A la suite d'une demande de la province du Brabant wallon, le prix du Fair-Play est ajouté à la liste des prix officiels du Mérite.
 

En janvier 2013 ...

La cérémonie de janvier 2013 (relative aux performances réalisées en 2012) est très spéciale ! En effet, il s'agit de la 50ème édition. Pour la circonstance, le Jury met à l'honneur deux personnalités exceptionnelles, deux sportives qui font partie du cercle fermé des détentrices du Mérite Sportif Nivellois, deux sportives qui ont des mérites extraordinaires ! Il s'agit d'Annie Cornil (Athlétisme - Special Olympics) et de Sylvia Dethier (Athlétisme, Olympics). Ces deux athlètes ont réalisé des performances absolument remarquables dans le cadre des Jeux Olympiques. Un prix spécialement créé pour l'occasion ( Le Mérite d'Or des 50 ans) leur est décerné sous les applaudissement nourris d'une assistance admirative.

En janvier 2014 ...

Le Jury constate que de plus en plus souvent des candidatures concernent des acteurs du monde sportif comme : entraîneurs, organisateurs, supports logistiques, comités... Bien que n'ayant pas de performances sportives à proposer, ces personnes sont extrêmement importantes pour l'organisation des activités sportives .... au cours desquelles d'autres réalisent des performances. Le Jury décide donc de créer le Prix du Coup de Coeur qui lui permettra de récompenser, au besoin, ces acteurs "en coulisse" du sport Nivellois.

En janvier 2015 ...

Le Jury, en prenant connaissance des candidatures de 2014 (au nombre de 42) se rend compte de la présence de deux candidats handisports très méritants (performances sportives extraordinaires). Le Jury décide donc d'ajouter le Prix Handisport à sa palette et de confier la remise de ce Prix lors de la cérémonie officielle à l'Echevin(e) en charge de  "l'égalité des chances". Les autorités communales demandent aussi au Jury d'accorder dorénavant le prix suprême (c-à-d le Mérite Sportif Nivellois) à un sportif domicilié à Nivelles ou à un collectif dont la majorité des membres sont domiciliés à Nivelles.

En conclusion ...

Voilà passés, rapidement en revue, les 50 (et +) ans d’existence du Mérite sportif de Nivelles.
Avant de terminer il faut aussi remercier toutes les personnes qui se dévouent pour que cette fête soit réussie ainsi que les sportifs et clubs de Nivelles qui réalisent des démonstrations lors des remises des résultats et les personnes et firmes qui permettent de récompenser dignement les sportifs méritants.

Quant au Comité, l’âge moyen des membres est de 63 ans. A cet âge, même si le sport est toujours apprécié il est regardé avec un certain recul.
Les membres doivent faire preuve d'une neutralité parfaite et ceci est peut être une des causes pour lesquelles ils ne sont pas régulièrement sur les terrains comme ce leur fut reproché.
Tous les participants remplissent cette tâche en toute honnêteté, par amour du sport, des sportifs et de la Ville de Nivelles.

En terme de conclusion, s’il est compréhensible que de temps à autre certains contestent les choix du Jury parce qu’ils sont déçus de ne pas avoir été nominés ou qu’ils sont préoccupés uniquement par leur discipline sportive (ce fut notamment  le cas en 1996 et en 2015), ces comportements prouvent que les récompenses sont convoitées et appréciées.
Cet attrait est stimulant pour les Membres du Jury et est une invitation pour « faire encore mieux la prochaine fois ».

 


Avec la collaboration de
    DEDOYARD Eugène
    COUTELLIER Jacques
    GOFFAUT Michel
    ROMAIN Jacques
    VAN BENEDEN Jean
    BLERET Olivier
    et de tous les Membres des Jurys